Finance & Retraite

Peut-on cumuler ASPA et retraite complémentaire ? Découvrez comment !

Par Francoise , le 16 février 2024 , mis à jour le 16 février 2024 — tous - 6 minutes de lecture
peut-on cumuler aspa et retraite complémentaire

L’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) constitue une aide essentielle pour de nombreux seniors affrontant des difficultés financières durant leur retraite. Elle garantit un revenu minimal aux retraités justifiant de ressources modestes. Néanmoins, la capacité de cumuler cette aide avec d’autres pensions, en particulier la retraite complémentaire, amène souvent à un questionnement. Cet article a pour vocation de clarifier les règles de cumul de l’ASPA et de la retraite complémentaire, et d’orienter sur les démarches à suivre pour y prétendre.

L’aspa et les conditions de sa bénéficence

L’ASPA, successeur du Minimum vieillesse depuis 2006, se présente sous la forme d’une allocation mensuelle conçue pour les retraités vivant en France qui disposent de revenus ne couvrant pas leurs besoins fondamentaux. Afin de prétendre à cette allocation, diverses conditions doivent être remplies :

  • Âge : Avoir au minimum 65 ans, ou à partir de 62 ans en cas d’invalidité ou d’inaptitude au travail.
  • Ressources : Disposer de revenus inférieurs à certains seuils fixés par la législation.
  • Statut de retraité : Avoir liquidé l’ensemble des droits à la retraite personnelle et de réversion, en France comme à l’étranger.
  • Résidence : Être résident régulier sur le territoire français métropolitain.

Le montant de l’allocation octroyée dépend des ressources du bénéficiaire. Il s’agit de compléter les revenus jusqu’à atteindre un montant minimum garanti, qui varie selon la situation familiale du demandeur.

Comment calculer le montant de l’aspa ?

Le calcul du montant de l’ASPA implique de soustraire la somme des ressources individuelles du montant maximum de l’ASPA. Pour préciser cela, examinons les plafonds de ressources fixés pour l’année 2024. Le tableau ci-dessous énumère les montants bruts mensuels que vos ressources ne doivent pas dépasser.

Situation familiale Plafonds de ressource à ne pas dépasser (brut par mois)
Seul 961,08€
Couple 1.492,08€

Pour être concret, si un retraité seul perçoit une retraite de base à 700€ par mois, le plafond de l’ASPA étant fixé à 961,08€ pour une personne seule, la complémentarité d’ASPA serait donc de 261,08€ (961,08€ – 700€ = 261,08€). Les ressources examinées pour déterminer l’éligibilité ne se limitent pas aux trois derniers mois mais peuvent s’étendre sur les douze derniers mois si les revenus sur la période la plus courte dépassent le seuil.

Associer aspa et retraite complémentaire, est-ce faisable ?

Une interrogation persistante chez les retraités concerne la possibilité de cumuler l’ASPA avec une retraite complémentaire. Il est capital de comprendre que le cumul est possible, mais conditionné par le non-dépassement de plafonds de ressources prédéfinis. Ainsi, si la somme de toutes vos pensions de retraite reste en deçà de ces plafonds, l’ASPA viendra en supplément pour garantir un revenu minimum.

Le cumul peut concerner plusieurs types de retraites comme celles du régime général de la Sécurité sociale, les retraites complémentaires telles que Agirc-Arrco, ainsi que celles des fonctionnaires, professions libérales, commerçants, artisans, ou encore exploitants agricoles (MSA). Il est pertinent de vérifier en amont le montant total perçu lors du cumul de ces différentes pensions afin de s’assurer de respecter les seuils imposés.

A lire aussi : Combien d’heures de travail autorisées en retraite ?

Faire la demande de cumul aspa et retraite : quels sont les pas à suivre ?

L’attribution de l’ASPA ne s’effectue pas de manière automatique ; elle requiert une démarche proactive de la part du demandeur. Ce dernier doit se mettre en relation avec sa caisse de retraite ou celle du conjoint défunt, voire avec le centre communal d’action sociale (CCAS) de la commune de résidence. Il est vital de compléter le formulaire de demande en fournissant des détails précis sur la situation personnelle et financière.

Un éventail de pièces justificatives doit accompagner ce formulaire : copie d’une pièce d’identité, justificatif de domicile récent, relevés de situation des différents régimes de retraite auxquels le demandeur a cotisé, justificatifs des pensions de retraite perçues, justificatifs des autres ressources, ainsi que des attestations relatives à la situation familiale et aux dépenses actuelles. Ces documents permettront à l’organisme gestionnaire d’examiner la requête et de statuer sur l’attribution potentielle de l’ASPA en complémentarité des pensions de retraite.

Pour les personnes déjà éligibles à l’ASPA, celle-ci sera versée dans les trois mois suivant la date de notification de la retraite. Le demandeur a également la possibilité de solliciter l’ASPA à une date ultérieure si au moment de son départ en retraite, les critères d’attribution ne sont pas remplis.

 

Le rôle des prestations sociales dans le cadre du cumul avec l’aspa

L’Allocation de solidarité aux personnes âgées peut être considérée en association avec d’autres prestations sociales, en vue d’offrir un meilleur soutien financier. Par exemple, elle peut être cumulée avec une pension d’invalidité ou encore l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), pour autant que les revenus générés ne dépassent pas le plafond fixé. Il en va de même pour l’Allocation logement : le montant de l’ASPA pourra être adapté si le bénéficiaire perçoit par ailleurs des aides au logement.

Néanmoins, il est crucial de saisir que le cumul des aides doit respecter certains critères et ne donne pas lieu à une somme équivalente à la totalité des allocations combinées. Pour un cumul optimal et sans erreur, il est conseillé de réaliser une estimation précise de tous les droits potentiels à l’aide d’un simulateur ou en prenant contact avec les organismes compétents.

Finalement, les retraités aux ressources insuffisantes ont la possibilité de combiner l’ASPA avec leur retraite complémentaire, sous réserve de respecter les conditions stipulées. Il est recommandé de procéder avec minutie dans les démarches administratives, en fournissant des informations complètes et exactes, pour assurer le dépôt d’une demande d’allocation fructueuse. Afin d’anticiper le montant total potentiellement perçu, et de déterminer si le cumul est opportun et conforme aux normes, les seniors sont encouragés à solliciter des conseils avertis, véritables aides dans la navigation à travers les méandres de la réglementation liée aux prestations de retraite.

A lire aussi : Rendez-vous de la retraite : faites le point pour votre avenir financier

User avatar

Francoise

Bonjour, je m'appelle Françoise, j'ai 58 ans et je réside à Lille. Depuis ma retraite, je me consacre pleinement à ma passion pour la santé et le bien-être. J'explore diverses méthodes pour maintenir une vie saine et active, comme le tai-chi, la méditation et les randonnées en pleine nature. Je suis également très intéressée par les avancées technologiques et innovations qui améliorent notre qualité de vie à cet âge, comme les applications de suivi de la santé ou les gadgets facilitant la vie quotidienne. J'aime partager mes découvertes et expériences, convaincue qu'il est possible de vivre pleinement et sainement à tout âge.