Finance & Retraite

Carpimko : fonctionnement et avantages de la caisse de retraite

Par Francoise , le 28 mars 2024 , mis à jour le 28 mars 2024 — tous - 6 minutes de lecture

Bienvenue dans cet article, où nous vous aiderons à comprendre les détails de la Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs-Kinésithérapeutes, Pédicures-Podologues, Orthophonistes et Orthoptistes (CARPIMKO). C’est un régime spécifique qui concerne plusieurs professions libérales dans le domaine de la santé. Dans ce texte, nous allons explorer les différents aspects de ce régime, y compris les cotisations, les taux, les points, les revenus, les droits, la prévoyance, l’assurance, l’invalidité, et bien plus encore.

Comprendre les cotisations et les revenus

Le régime de protection sociale de la CARPIMKO est alimenté par les cotisations que versent les professionnels affiliés. Ces cotisations sont essentielles pour financer les pensions de retraite et les prestations de prévoyance. Les cotisations sont généralement calculées en fonction des revenus professionnels du praticien. Il est important de noter que la cotisation forfaitaire minimale est due même en l’absence de revenus.

Le régime de retraite de base et complémentaire

Le système de retraite de la CARPIMKO se divise en deux parties : le régime de base et le régime complémentaire. Le régime de base est obligatoire pour tous les professionnels libéraux de santé affiliés à la caisse. Les cotisations à ce régime permettent d’acquérir des points de retraite, qui seront convertis en pension de vieillesse au moment du départ en retraite.

Le régime complémentaire, quant à lui, est une assurance retraite supplémentaire que les professionnels peuvent choisir de souscrire en plus du régime de base. Il permet d’accumuler des points supplémentaires pour augmenter la pension de retraite.

Les taux de cotisation en vigueur

Le taux de cotisation à la CARPIMKO est variable et dépend du niveau de revenus du professionnel. Pour le régime de base, le taux est fixe et s’applique à l’ensemble des revenus professionnels, dans la limite du plafond de la Sécurité Sociale. En revanche, pour le régime complémentaire, le taux est dégressif et ne s’applique qu’à la part des revenus dépassant le plafond de la Sécurité Sociale.

Les prestations de prévoyance

La prévoyance fait également partie des services proposés par la CARPIMKO. Elle comprend des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail pour maladie ou accident, une pension d’invalidité en cas d’incapacité permanente et un capital décès. Ces prestations sont financées par une cotisation spécifique, distincte de celle pour la retraite.

Le statut du conjoint dans le régime CARPIMKO

Le conjoint d’un professionnel libéral affilié à la CARPIMKO peut bénéficier d’une protection sociale. En cas de décès du professionnel, le conjoint a droit à une pension de réversion, sous certaines conditions. De même, si le conjoint participe à l’activité professionnelle, il peut être affilié à la CARPIMKO en tant que conjoint collaborateur et bénéficier ainsi d’une protection sociale propre.

A lire aussi : CPRPSNCF retraite : tout savoir sur la retraite des cheminots

Le régime de la CARPIMKO offre une couverture sociale complète pour les professions libérales de santé, avec une pension de vieillesse, une prévoyance en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès, et une protection pour le conjoint. Comprendre les détails de ce régime est essentiel pour optimiser ses cotisations et profiter pleinement de ses droits.

Les avantages de l’espace personnel CARPIMKO

Posséder un espace personnel sur le site de la CARPIMKO offre de nombreux avantages aux professionnels de santé libéraux. En effet, cet espace permet d’avoir accès à une multitude d’informations et de services en ligne. On peut y consulter l’historique des cotisations versées, les détails de la protection sociale (retraite de base, régime complémentaire, prévoyance), ainsi que les prestations perçues en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès.

De plus, il est possible de réaliser différentes démarches administratives directement depuis cet espace personnel. Par exemple, un professionnel peut y déclarer un changement de situation (passage d’une activité libérale à une activité salariée par exemple), demander une attestation de cotisation, ou encore effectuer une simulation de sa future pension de retraite. L’espace personnel de la CARPIMKO est donc un outil précieux pour les auxiliaires médicaux, leur permettant de gérer efficacement leur couverture sociale.

La protection sociale des infirmières libérales à la CARPIMKO

Les infirmières libérales sont particulièrement concernées par le régime de la CARPIMKO. Comme les autres professions libérales de santé, elles bénéficient d’une protection sociale spécifique, comprenant une assurance vieillesse et une prévoyance en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès.

Les cotisations versées par les infirmières libérales à la CARPIMKO leur permettent d’acquérir des points de retraite, convertibles en pension au moment du départ à la retraite. Le nombre de points acquis dépend des revenus de l’infirmière et du taux de cotisation en vigueur.

Concernant la prévoyance, les infirmières libérales peuvent percevoir des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail pour cause de maladie ou d’accident. Ces indemnités sont calculées en fonction des revenus de l’infirmière et de la durée de l’arrêt de travail. En cas d’invalidité ou de décès, l’infirmière (ou ses ayants droit) peut également bénéficier d’une pension ou d’un capital.

Carpimko : fonctionnement et avantages de la caisse de retraite

Les modalités de changement d’activité pour les professions libérales affiliées à la CARPIMKO

Si un professionnel libéral souhaite changer d’activité, il doit en informer la CARPIMKO. Le changement d’activité peut avoir un impact sur la protection sociale du professionnel et sur ses cotisations. Par exemple, si le professionnel passe d’une activité libérale à une activité salariée, il devra s’affilier au régime général de la Sécurité Sociale et ses cotisations à la CARPIMKO seront alors interrompues.

A lire aussi : Retraite complémentaire cpposs : guide de la prévoyance

Sur l’espace personnel du site de la CARPIMKO, le professionnel peut déclarer son changement d’activité et obtenir toutes les informations nécessaires pour adapter sa protection sociale à sa nouvelle situation. Il est conseillé de faire cette démarche le plus tôt possible, afin de garantir une transition en douceur et d’éviter toute interruption de la couverture sociale.

Conclusion

La CARPIMKO offre une protection sociale complète aux professions libérales de santé, avec une assurance vieillesse et une prévoyance en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès. La cotisation à la CARPIMKO permet d’accumuler des points de retraite, qui seront convertis en pension au moment du départ à la retraite. L’espace personnel de la CARPIMKO offre de nombreux services en ligne, facilitant la gestion de la protection sociale. Le conjoint collaborateur d’un professionnel libéral peut également bénéficier d’une protection sociale spécifique. Enfin, en cas de changement d’activité, le professionnel peut adapter sa protection sociale à sa nouvelle situation.

FAQ

Pour s'affilier à la CARPIMKO, les professionnels de santé concernés doivent s'inscrire dès le début de leur activité libérale. L'affiliation se fait automatiquement suite à l'enregistrement auprès de l'Agence Régionale de Santé (ARS) et de l'URSSAF. Une fois ces formalités accomplies, la CARPIMKO envoie un dossier d'affiliation à compléter et à retourner.

Les cotisations à la CARPIMKO incluent une cotisation de retraite de base, une cotisation de retraite complémentaire et une cotisation pour la prévoyance. Le montant des cotisations est calculé en fonction des revenus professionnels de l'année N-2 pour la cotisation provisionnelle, et ajusté en fonction des revenus réels de l'année N-1. Il existe des cotisations minimales pour les professionnels en début d'activité ou avec de faibles revenus.

Oui, il est possible de racheter des trimestres de retraite auprès de la CARPIMKO pour des périodes d'études supérieures ou des années d'activité libérale avec de faibles revenus. Ce rachat permet d'améliorer le montant de la pension de retraite ou de partir plus tôt à la retraite. Les conditions et le coût de ces rachats dépendent de l'âge et de la situation du professionnel de santé.

Pour se préparer à la retraite, les affiliés à la CARPIMKO peuvent demander une estimation de leur future pension de retraite. Cette estimation peut être obtenue via le site internet de la CARPIMKO où des simulateurs sont disponibles. Il est également conseillé de réaliser un bilan de carrière, de vérifier ses droits et de prendre contact avec la caisse pour toute question relative à sa situation personnelle.

User avatar

Francoise

Bonjour, je m'appelle Françoise, j'ai 58 ans et je réside à Lille. Depuis ma retraite, je me consacre pleinement à ma passion pour la santé et le bien-être. J'explore diverses méthodes pour maintenir une vie saine et active, comme le tai-chi, la méditation et les randonnées en pleine nature. Je suis également très intéressée par les avancées technologiques et innovations qui améliorent notre qualité de vie à cet âge, comme les applications de suivi de la santé ou les gadgets facilitant la vie quotidienne. J'aime partager mes découvertes et expériences, convaincue qu'il est possible de vivre pleinement et sainement à tout âge.