Blog

Les solutions de protection des personnes âgées à domicile

Par Bernard , le 13 mai 2024 — tous - 13 minutes de lecture
Hmtlkjla6hig6ah3hlo5

Vieillir chez soi est le rêve de 67 % des personnes de plus de 60 ans. Une étude menée en 2021 par Les Petits Frères des Pauvres révèle cependant que 6,5 millions des seniors se sentent régulièrement seuls. Occuper le même logement devient de plus en plus pénible quand ils vieillissent. Les situations risquées augmentent au fur et à mesure que leur âge avance. Il est donc important de doter leur habitation d’équipements de soutien. Ces différentes solutions contribuent à faciliter leur quotidien et assurent une protection optimale.

Sécurisez votre domicile : les aménagements essentiels pour les seniors

Certaines installations sont indispensables pour assurer la sécurité de nos aînés à la maison. Dans le salon, la chambre à coucher et dans les pièces humides, vous devez prendre des dispositions pratiques pour leur faciliter la vie. Les personnes du troisième âge se sentent plus protégées et ont un quotidien plus serein. Découvrons ensemble ces solutions de sécurisation à domicile.

Aménagements utiles dans les pièces de vie

Enlevez tous les tapis et privilégiez des revêtements de sols antidérapants. Dans les espaces de circulation comme les escaliers et le couloir, fixez des barres d’appui. Pensez aussi à une main courante et à des interrupteurs à bonne hauteur. Si la montée et la descente sont dangereuses, l’idéal est d’installer un monte-escalier. Débarrassez en outre ces endroits des objets de décoration, des câbles électriques, etc. Cela rend le passage plus fluide et réduit les risques d’accident.

Dans la chambre à coucher, nous conseillons un couchage approprié. Celui-ci doit être réglable et idéalement médicalisé. En lieu et place des draps, optez pour une housse de couette. Une table de nuit proche du lit et une chaise facilitent leur habillage. Comme fermeture dans cette pièce, prévoyez des volets roulants électriques.

Agencements utiles à la cuisine et dans la salle de bains

En cuisine, veillez à disposer les rangements à portée de main. Pour limiter les déplacements du senior, vous devez dégager les espaces de cette pièce. Quant à l’électroménager, il doit être adapté et placé à une hauteur comprise entre 50 et 60 cm.

La salle de bains présente le plus de risques de chute pour les personnes âgées. C’est pourquoi elle doit être accessible pour faciliter la mobilité et éviter les glissades. Dans ce sens, nous recommandons différentes installations comme la douche senior ou italienne avec un receveur extra-plat. Prévoyez un siège de douche et des toilettes rehaussées. Une colonne de douche dotée d’un mitigeur thermostatique est recommandée pour réduire les cas de brûlures.

S’agissant du lavabo, il doit être à niveau réglable. Pensez par ailleurs à équiper la pièce de barres de maintien. Pour garantir une bonne luminosité dans l’espace, placez des luminaires de qualité.

A lire aussi : Comment rédiger un modèle de lettre pour annuler une demande de retraite ?

Comment les appareils de détection de chute peuvent-ils sauver des vies ?

Malgré les aménagements à l’intérieur du logement, les dangers ne sont pas totalement écartés. Les risques de chute subsistent. Il est donc impératif de les prévenir par tous les moyens. Pour mieux protéger vos proches, vous pouvez installer des détecteurs automatiques de perte d’équilibre dans le logement.

Présentation de l’équipement

Le détecteur de perte d’équilibre est un appareil innovant de sécurisation des seniors. Sa fonction est d’alerter les secours en cas de glissement ou d’accident de la victime. Il s’utilise aussi pour les travailleurs en hauteur et les PMR. Concrètement, le dispositif est doté d’un capteur de mouvements et de positions. Comme vous pouvez le voir sur des sites tels que presenceverte.fr, les solutions de téléassistance sont nombreuses et peuvent être adaptées selon le profil du senior.

équipement d'appui senior

Ainsi, lorsque la vitesse et l’accélération de la chute sont importantes, il envoie un message d’alerte à une unité de traitement. Celle-ci analyse les informations reçues et s’assure qu’il y a effectivement problème et que la victime est en danger. Un signal est alors transmis au centre de surveillance pour prendre les mesures idoines.

Avantages du matériel

Cette solution permet de sécuriser vos parents âgés même quand ils sont seuls à la maison. C’est un excellent moyen de leur sauver la vie et d’éviter le pire. En plus d’offrir une meilleure sécurité, cet équipement est rapide et se pose facilement.

Pour trouver un prototype fiable et à prix compétitif, vous devez choisir celui qui répond mieux à vos besoins. Les magasins spécialisés, les boutiques en ligne et les pharmacies en proposent de diverses formes. Certains types disposent par exemple de la fonctionnalité GPS. Cela permet ainsi de détecter rapidement l’emplacement précis de la victime dans la maison, au moment de l’accident.

Le choix du meilleur système d’alerte pour vos besoins

L’alerte médicale est un dispositif électronique qui se présente sous différentes formes. Il permet de prévenir les proches du senior en cas de danger ou face à une urgence sanitaire. Pratique et fonctionnel, ce mécanisme doit être choisi en considérant les besoins spécifiques du bénéficiaire. Découvrons ensemble son utilité dans la protection des aînés à domicile.

Présentation et fonctionnement d’une téléalarme

Reliée à une centrale, la téléalarme vise à porter assistance au parent âgé en cas de problème. C’est un ensemble composé d’une part d’appareils à installer dans la résidence. Vous avez également des objets ou gadgets. Parmi ceux-ci, il y a le bracelet ou le pendentif à placer au cou ou au poignet. Les situations où ces dispositifs peuvent être utiles sont par exemple : un glissement ou un malaise. La mise en place de cette solution concourt à maintenir la personne à domicile sans crainte. Elle lui évite une hospitalisation ou le placement dans un établissement spécialisé.

A lire aussi : Maximisez votre épargne-retraite : les meilleures stratégies financières pour les seniors

Les médaillons qui accompagnent le système sont munis d’un bouton d’appel discret et pratique. Ainsi, face à une difficulté, l’aîné appuie simplement sur cette touche. Cela déclenche la mise en relation avec une unité d’assistance ou un aidant professionnel. Les systèmes d’alerte médicale ont la particularité de fonctionner 24h/24 et 7j/7.

Comment sélectionner un système efficace ?

Choisir une solution de téléalarme adaptée aux besoins d’une personne du 3e âge requiert beaucoup d’attention. Il est important que l’équipement dispose de toutes les fonctionnalités recherchées. Les plus demandées sont :

  • le bouton de signalement,
  • le détecteur de chute lourde,
  • l’option de notification d’appel à un proche aidant et
  • la géolocalisation.

Vous devez d’abord comparer les dispositifs et les fonctionnalités qui accompagnent le système. Étudiez minutieusement les conditions de résiliation du contrat d’alerte médicale et les modalités de retour du matériel.

Le coût du service est un paramètre à prendre en compte. Comparez les différents tarifs en sachant que vous pouvez bénéficier de subventions pour financer la prestation. Assurez-vous enfin que la structure a l’agrément de l’Agence nationale des services à la personne. Ce type d’organisme offrira une solution efficace et durable.

Les avantages de la surveillance vidéo pour la sécurité des personnes du 3e âge

La télésurveillance est une approche de protection de plus en plus adoptée pour sécuriser les personnes âgées. C’est un moyen efficace de rester proche de son parent malgré la distance. Vous lui apportez un soutien accru et protégez plus efficacement ses déplacements. Découvrons ensemble son importance.

Rester proche malgré la distance et offrir un accompagnement soutenu

La télésurveillance permet d’avoir un regard à distance sur la mobilité des seniors. C’est en outre une manière active d’organiser l’aide à domicile. Bien qu’étant loin, les aidants et les proches sont plus près d’eux pour les besoins urgents.

C’est un dispositif d’information et de communication mis à la disposition des aînés du 3e âge. L’objectif est que cette dernière puisse collecter le maximum de données pour bénéficier d’une meilleure assistance.

Les équipes de téléassistance peuvent ainsi mieux accompagner l’intéressé et sa famille. Le système est doté de capteurs qui émettent un signal d’alerte à un centre spécialisé ou à un proche. Cela permet de réagir promptement. L’absence d’activité sans raison réelle est aussi détectée par les caméras pour une intervention rapide.

Protection des déplacements du senior

La télésurveillance participe à la protection des mouvements et des interactions sociales des personnes âgées. Le délai de réaction est très réduit, contrairement aux solutions classiques. La qualité de l’accompagnement apporté s’améliore aussi considérablement, même en l’absence d’un auxiliaire de vie.

A lire aussi : Quels sont les avantages de la prévoyance funéraire ?

Chez certains seniors, la présence d’étrangers, notamment des aidants professionnels, constitue une grande gêne. Pour ces derniers, la surveillance vidéo est la meilleure solution. C’est une alternative discrète qui rassure les parents du bénéficiaire sur la sécurité et la bonne santé de celui-ci.

Services de téléassistance : restez connecté en cas d’urgence

La téléassistance est un système qui fonctionne 24h/24 et 7j/7 en envoyant des alertes à des opérateurs spécialisés. Il comprend différents types de prestations qui concourent toutes à une meilleure sécurité de la personne. Pour l’utiliser, vous devez comprendre sa composition, son fonctionnement et effectuer un choix judicieux.

Fonctionnement du dispositif

Dès que l’agent de traitement reçoit le message, il prend les dispositions idoines. Ce sont des professionnels formés à l’analyse puis à la résolution des situations de détresse. La demande d’aide peut être exprimée volontairement par la personne âgée ou de façon systématique par détection automatique.

Lorsque l’appel est lancé, l’agent du centre d’écoute identifie l’abonné et enregistre son problème. En fonction de la difficulté, il prend la décision la plus adaptée pour satisfaire les attentes du senior. Selon le cas, il peut informer un parent proche répertorié dans le réseau de solidarité. Quand il s’agit d’une urgence sanitaire, un médecin, le SAMU, les pompiers ou la gendarmerie peuvent être contactés. Le téléassistant reste en contact avec le client jusqu’à la fin de l’intervention. Il s’assure que ce dernier a retrouvé sa sérénité et est en sécurité.

Composition du système et critères de sélection

Les services de téléassistance proposés par les structures spécialisées comprennent un déclencheur porté par la personne et le « bip ». Le premier composant peut être mis au poignet ou au cou comme collier. D’un autre côté, vous avez le transmetteur posé au domicile du bénéficiaire. C’est grâce à ce dispositif que la centrale d’écoute peut converser avec le senior en cas d’alerte.

Sur le marché, il existe une offre mobile qui est composée d’un déclencheur doté d’un haut-parleur et d’un bouton de signalisation. Le choix à faire dépend des besoins de l’aîné et de ses spécificités. Tenez également compte des fonctionnalités qui accompagnent le mécanisme et du prix.

Renforcez les mesures de sécurité nocturne pour les seniors

Chez nos proches du troisième âge, la déambulation noctambule constitue un grand défi en matière de sécurisation. Ce sont des comportements nocturnes répétés caractérisés par des marches et des déplacements sans but et dans tous les sens. Cela accroît le risque d’accident pour nos parents âgés. Il est donc impératif d’adopter des équipements de sécurité adaptés. Voici quelques dispositions pratiques pour prémunir la victime des déconvenues.

A lire aussi : Les fondements d’une planification de retraite réussie en quelques étapes

Éclairage optimal des pièces du logement

Pour éviter les errances de nuit de vos parents, vous devez prendre des mesures qui leur garantissent des nuits sereines. C’est un gage de bien-être pour ces derniers. Dans ce sens, nous suggérons d’adopter un éclairage qui offre une meilleure visibilité.

Préférez des luminaires LED à lumière blanche ou chaude. Installez aussi des lampes à détection de mouvement dans le couloir, les escaliers et les zones de passage fréquent. Dans la chambre, pensez à poser des veilleuses et placez les interrupteurs à portée de main. Le long des murs et au niveau des marches d’escalier, collez des rubans lumineux autocollants. Cela permet de délimiter les zones de déplacement pour la personne dans la nuit.

éclairage logement senior

Sécurisation des différentes entrées de la résidence

Les fermetures sont des installations à sécuriser suffisamment pour prévenir les errances nocturnes de vos proches du troisième âge. C’est pourquoi nous conseillons d’équiper les portes et les fenêtres de systèmes de verrouillage efficaces. Posez des verrous de sécurité solides sur les accès extérieurs du logement. Vous pouvez opter pour des modèles coulissants avec des dispositifs de blocage supplémentaires. Cela empêche qu’elles s’ouvrent facilement. Avant de vous coucher, assurez-vous que toutes les ouvertures sont correctement fermées.

Certains spécialistes en protection de logements recommandent les alarmes d’ouvertures sur ces accès. Un signal sonore est ainsi émis lorsque ce dernier s’ouvre. Étant prévenu d’une tentative de sortie noctambule de votre parent, vous pouvez agir rapidement.

Protection des seniors : adoptez les gestes simples

En dehors des aménagements et équipements, il existe des solutions faciles qui concourent à protéger les personnes de plus de 60 ans. Entre la protection juridique, la mise à disposition du contact d’un proche de confiance, les astuces sont multiples et variées. Découvrons quelques-unes de ces dispositions pour une sécurisation maximale de vos parents.

Sécurité juridique des seniors

Aujourd’hui, il existe des mécanismes légaux de soutien à nos aînés qui permettent de les prémunir :

  • de la mise en danger par eux-mêmes et des tiers,
  • de la mauvaise gestion de leur patrimoine,
  • d’un abus de faiblesse.

Cette solution de sécurisation a lieu à trois différentes échelles. Elle concerne d’abord la sauvegarde provisoire de la justice en cas de perte temporaire des facultés mentales. La curatelle permet quant à elle d’assister le senior dans ses formalités et démarches afin d’éviter les dérapages. La tutelle consiste pour le tuteur à effectuer les tâches et les engagements du parent âgé à sa place.

Autres astuces

Nous conseillons d’écrire le contact d’un proche de confiance à plusieurs endroits et dans différentes chambres du logement. Vous pouvez aussi enregistrer le nom et le numéro de ce dernier dans son téléphone. Laissez un exemplaire de la clé qui donne accès à la résidence à cet enfant, neveu, etc. Veillez également à ce qu’il y ait au moins un portable dans chaque pièce principale de l’appartement (salon, chambre et cuisine).

Pour protéger votre parent vulnérable des vols et des abus de faiblesse, vous pouvez prendre quelques dispositions pratiques. Prévoyez par exemple un viseur optique à la porte d’entrée de la maison. Cela lui permet de savoir chaque fois qui a sonné avant d’ouvrir. Les aidants doivent également demander la carte professionnelle ou l’ordre de mission quand il s’agit de prestataires de services. Ces derniers sont notamment les artisans, les employés de la poste, du gaz, les opérateurs de téléphonie, etc.

User avatar

Bernard

Salut, je m'appelle Bernard, j'ai 62 ans, et je vis dans le département de la Dordogne. Ma grande passion depuis ma retraite est la technologie et l'innovation, particulièrement celles qui concernent les seniors. Je suis fasciné par les nouvelles technologies qui nous aident à rester connectés, actifs et en sécurité. J'adore expérimenter avec les derniers gadgets, que ce soit les smartphones adaptés aux seniors ou les appareils domestiques intelligents. En dehors de cela, je suis également un passionné de photographie, une activité qui me permet de rester créatif et de partager mes expériences avec ma famille et mes amis. J'aime partager mes connaissances technologiques avec d'autres personnes de mon âge, les aidant à naviguer dans ce monde numérique.