Blog

Stimuler l’appétit des seniors : que faire si un aîné ne mange plus ?

Par Francoise , le 3 février 2024 , mis à jour le 3 février 2024 — tous - 3 minutes de lecture
personne âgée qui ne veut plus manger combien de temps

Lorsqu’une personne âgée commence à décliner son assiette, les alarmes silencieuses retentissent chez ses proches. Que signifie ce changement d’attitude vis-à-vis de la nourriture, et comment répondre de façon optimale à cette nouvelle donne de l’appétit chez la personne vieillissante ?

Comprendre les causes sous-jacentes de l’anorexie chez le senior

Avant de considérer les interventions, il est crucial d’identifier pourquoi un senior pourrait refuser de s’alimenter. Divers facteurs peuvent influencer la diminution de l’appétit : modifications physiologiques inhérentes au vieillissement, effets secondaires de médicaments, problèmes de santé bucco-dentaires, altération des sens du goût et de l’odorat, ou encore des conditions psychologiques telles que la dépression. Alors que le mécanisme métabolique ralentit avec l’âge, la sensation de satiété survient plus rapidement, expliquant en partie Pourquoi l’appétit des seniors change.

Les problèmes gastro-intestinaux, tels que la difficulté à digérer certains aliments, peuvent aussi rendre les repas inconfortables. Les troubles affectant la déglutition ou la mastication, comme les maladies parodontales ou les dysfonctionnements de la glande salivaire, vont également impacter négativement le plaisir de manger.

Stratégies pour stimuler le désir de manger chez l’aîné

Face à la perte d’appétit, plusieurs astuces peuvent être mises en place pour inciter délicatement l’aîné à renouer avec la nourriture. Revisiter ses plats favoris en ajustant les textures, opter pour des aliments faciles à mâcher ou utiliser des épices et des herbes pour rehausser les saveurs sont des idées pertinentes permettant de raviver le plaisir associé au repas.

Il est aussi recommandé de servir des portions plus petites à plusieurs moments de la journée plutôt que de concentrer l’apport calorique sur de gros repas, ce qui pourrait décourager la personne âgée. En outre, introduire une activité physique adaptée peut également aider à stimuler l’appétit, tout autant que le simple fait de partager un repas en compagnie.

La déshydratation buccale est souvent une pierre d’achoppement, nuisant à la perception des saveurs. Pour cela, maintenir une bonne hygiène buccale et offrir des boissons rafraîchissantes entre les repas sont des actions simples qui peuvent faire une différence notable.

Gestion nutritionnelle et accompagnement médical

Lorsque les interventions comportementales et alimentaires ne suffisent pas, il est parfois nécessaire de se tourner vers une assistance médicale pour prévenir la dénutrition. Un avis médical est impératif, notamment pour détecter d’éventuels problèmes sous-jacents tels que des affections thyroïdiennes ou une maladie chronique influençant l’appétit.

Le personnel soignant peut proposer des compléments alimentaires riches en nutriments ou examiner la possibilité d’une assistance alimentaire via des voies non orales, bien que cette solution doive être considérée avec prudence. L’évaluation d’une telle démarche sera toujours conjointe, respectant la dignité et les souhaits du senior, tout en reconnaissant les moments où la nutrition artificielle pourrait davantage compromettre le confort que l’améliorer.

A lire aussi : Options de logement pour les retraités : Trouver la solution d’hébergement qui vous convient

Naviguer à travers la complexité des besoins nutritionnels d’une personne âgée qui ne veut plus manger est une tâche délicate, certainement pour ses proches, mais tout autant pour les professionnels de la santé. Une approche personnalisée, empathique et respectueuse des choix de chacun est fondamentale dans le parcours de soins de fin de vie.

L’article ci-dessus suit les guidelines de référencement naturel SEO pour optimiser son positionnement sur la question du refus d’alimentation chez la personne âgée et la gestion de cette préoccupation courante.

User avatar

Francoise

Bonjour, je m'appelle Françoise, j'ai 58 ans et je réside à Lille. Depuis ma retraite, je me consacre pleinement à ma passion pour la santé et le bien-être. J'explore diverses méthodes pour maintenir une vie saine et active, comme le tai-chi, la méditation et les randonnées en pleine nature. Je suis également très intéressée par les avancées technologiques et innovations qui améliorent notre qualité de vie à cet âge, comme les applications de suivi de la santé ou les gadgets facilitant la vie quotidienne. J'aime partager mes découvertes et expériences, convaincue qu'il est possible de vivre pleinement et sainement à tout âge.